AIMAF

Action sociale - Mbarka, Ramadan 2017 PDF Print E-mail

On précise à l'ensemble des membres de notre réseau que l'opération chirurgicale sujet de cette action sociale a déjà eu lieu, et que l'association a accompagné Mbarka tout au long du traitement et qu'elle se porte très bien actuellement. Alors pourquoi la collecte maintenant ?

Cette opération a été décidée et actée par le bureau AIMAF quelques jours avant celle de la petite RYMA. L'urgence de la petite a poussé le CA AIMAF à prioriser son action, malheureusement après qu'on ait donné parole à Mbarka et qu'on ne pouvait plus humainement parlant la trahir. La solution convenue était qu'un membre du CA AIMAF finance l'opération, et que l'association lance une collecte ultérieure pour le rembourser. AIMAF a donc une dette de 7500 euros environ envers cette personne.

Tous les justificatifs sont à votre disposition comme d'habitude, et nous sommes clairs et transparents comme toujours.

Pour nous soutenir (Merci d'avance encore une fois !) :

https://www.helloasso.com/associations/aimaf/collectes/action-sociale-mbarka-ramadan-2017

Voici le détail :

Mbarka âgée de 52 ans est divorcée et a une unique et jeune fille, elles vivent toutes deux à Tlet Sidi Bennour dans la campagne Marocaine. Jusqu’à récemment, le frère de Mbarka leur fournissait de quoi vivre, en mendiant à Marrakech et en faisant de menus travaux.

Malheureusement ce dernier est décédé, et l’ex-mari de Mbarka n’a pas de revenus lui permettant de verser une pension.

En 1970, à  l’âge de 16 ans, Mbarka a fait une violente chute dans la rue mais n’a pas été suivie fautes de moyens.

Elle a donc pris son mal en patience jusqu’en 1979, cette année-là elle a pu se faire opérer et une barre de fer lui a été insérée dans la cuisse.

L’infection menaçant, la barre a été ôtée en 1982.

En 1992, Mbarka a été opérée de la hanche puis cette opération restant inefficace, entre 2000 et 2002, elle s’est vue installer une prothèse totale de la hanche à droite puis à gauche.

Malheureusement en 2004, la prothèse à gauche a commencé à lui faire fortement mal jusqu’à atteindre l’infection en 2008. Son état était tel qu’elle est venue à l’hôpital Bichat en 2011 mais l’opération n’a pas été possible car l’infection était vraiment importante. L’hôpital lui a alors proposé une hospitalisation de 6 mois avant de réessayer l’opération mais les dons qu’elle avait pu collecter via des associations au Maroc ne lui ont pas permis de rester plus longtemps (Budget de 120 000 euros nécessaire), elle est donc retournée au Maroc.

Aujourd’hui l’infection a fort heureusement disparu, l’opération est de nouveau possible. Le budget est de 70000 dirhams pour l’opération et 1000dirhams pour les frais (médicaments, compresses, …). Il s‘agit donc d’un budget estimé de 80 000Dh.

 
YOU ARE HERE: Home Actualités 2016-2017 Action sociale - Mbarka, Ramadan 2017

Documentation

Notre Bibliothèque riche de documents et présentations dans divers domaines ...cliquer ici